EpheMilk, Milk Factory, 2014

Dans le cadre de l’exposition Milk Lab, organisée par la Milk Factory, nous proposons une vaisselle non plus jetable mais hydrosoluble. Imprimée en 3D, elle est constituée d’une nouvelle matière plastique issue du lait. Avec ce projet, nous souhaitons répondre aux enjeux écologiques et économiques liés au cycle de vie des produits tout en profitant de la révolution numérique

13-Milk-Lab

Aujourd’hui, grâce à l’élaboration de nouveaux matériaux ou modes de fabrication, de nouvelles façons d’envisager la fin de cycle d’un produit se profilent. Dans ce contexte, le lait offre des possibilités d’utilisation intéressantes. Il contient une protéine, la caséine, permettant après transformation de produire une nouvelle matière plastique aux remarquables caractéristiques. Elle nécessite moins d’énergie pour sa transformation que les matières plastiques traditionnelles (100°c en moyenne vs 150°c à 300 °c). Elle est adaptée à tous les procédés classiques de transformation de l’industrie plastique (injection, extrusion, thermoformage).  Elle est 100% compostable, biodégradable et hydrosoluble.

La caséine nécessaire à la fabrication de cette nouvelle matière est issue de la production laitière mais cette dernière est loin d’être entièrement valorisée. En France, plus de 2% de la production de lait (soit environ 420 millions de litres) n’est pas utilisée. Ce taux monte à près de 8% pour l’Europe. Créer  une filière spécifique de récupération et valorisation de ce lait reste une opportunité nécessaire. Une fois récupéré, ce lait peut être transformé en granulé grâce à un procédé mis au point par une jeune société lyonnaise, LACTIPS, permettant ainsi de réaliser un plastique biodégradable et hydrosoluble.

En réponse à un projet de loi récemment voté à l’Assemblée prévoyant l’interdiction de la production de vaisselle jetable à l’horizon 2020, ,nous proposons de réaliser une nouvelle génération de ce produit, hydrosoluble et biodégradable. Il fait appel à l’impression 3D comme alternative à la production en série traditionnellement liée à l’industrie plastique. Il optimise la quantité de matière utilisée en proposant un produit fabriqué « à la demande », potentiellement personnalisable.

« Ephemilk » est enfin 100% hydrosoluble. La vaisselle se dissout immédiatement sous l’eau après utilisation. En proposant une image résolument sophistiquée à l’inverse des codes de l’univers du jetable, « Ephemilk » s’ancre dans l’univers des arts de la table.  En associant l’aspect éphémère du contenu et du contenant, « Ephemilk »  rend tangible et concret l’obsolescence des objets qui nous entourent, mais sans impact sur l’environnement.

About

Project
Client
Type
Year
See more
Ephemilk
La Milk Factory
Design produit
2014